TÉLÉCHARGER BERNARD ET BIANCA AU PAYS DES KANGOUROUS

Il n’est pas bien malin, mais c’est tout. Parce que oui chef d’oeuvre. Sa suite ne devrait alors pas m’intéresser non plus? Adepte des loisirs créatifs ou amoureux se des livres, venez échanger avec des milliers de passionnés! Une scène d’action bien foutue, surtout au niveau de la mise en scène, à faire pâlir les productions actuelles qui ont recours à la 3D.

Nom: bernard et bianca au pays des kangourous
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 19.51 MBytes

La bande-originale du film ne comporte aucune chanson hormis une reprise de S. Il est vénal mais avec toute la classe et toute la détermination qu’un Crocodile Dundee. Titre original The Rescuers Down Under. Après ça, on enchaîne sur nos héros avec une introduction assez sympa C’est une petite incohérence que je note, c’est absolument pas gênant dans le film et ça n’empêche pas de faire des scènes de très belles communication sans avoir besoin de la moindre parole, mais ça reste un petit mystère pour moi et on pourra toujours le noter S’il a des ennuis, c’est parce qu’il a sauvé un aigle et qu’après il s’est retrouvé coincé par le braconnier.

Les films Disney sont en général ebrnard très connus, on connait chaque titre, on sait à quoi il correspond Taram et le chaudron magiquequi était un four à sa sortie Et j’irais même plus loin, cette suite est la seule suite de Disney qui fait véritablement parti de ce qu’on appelle les grands classiques de Walt Disney.

Alors que la plupart des seconds volets, qui sont souvent bien plus connus que ce film là, comme Le Roi Lion 2Le Retour de Jafaret j’en passe, ont été produits par le studio DisneyToon, ce sont bien les Walt Disney Animation Studios qui nous ont offert cette suite. Alors on a une suite Disney, peu connue avec ça Si vous ne l’avez pas vu, il faut rapidement y jeter un oeil.

Suivez le guide et faites-moi confiance! Ceux qui suivent mes review Disney ont bien vu que la semaine dernière j’ai travaillé le premier film de Bernard et Bianca dans le simple but de faire ves.

En effet, son prequel ne m’avait laissé qu’un goût amer J’en ai déjà bien parlé mais voilà, ce n’est pas un que j’irais revoir mécaniquement. Sa suite ne devrait alors pas m’intéresser non plus? Eh bien, ça aurait kangokrous Avant de m’y attaquer, revenons à bwrnard tendre enfance.

Ecolier, je rentrais souvent à la maison le midi pour manger parce que hé, c’était à 5 minutes à pieds, je pouvais me le permettre quand un parent était là pour me nourrir. Traditionnellement, j’aimais manger en regardant un film, préférentiellement un dessin-animé. Et certains revenaient très souvent.

Ce film là était l’un d’eux. Ce film a donc une place personnelle très particulière L’histoire ressemble un peu au premier film. Un enfant se trouve en danger à cause d’un adulte vénal et cruel, qui cherchera à l’exploiter pour au final obtenir la fortune.

Bernard et Bianca sont donc envoyés par SOS Société a sa rescousse et devront parcourir l’Australie guidés par une souris expérimentée pour le sauver lui, mais aussi un magnifique aigle, d’un braconnier. Franchement c’est qu’en lisant l’histoire on peut se dire que ouais, c’est dans l’idée du premier film, y a rien de spécial Ce qu’ils ont fait pour tout animer dans ce film, c’est juste fou La scène d’ouverture où le jeune garçon, Cody, libère l’aigle et s’envole avec lui C’est quoi le budget pour animer cette simple scène?

Une saison entière de Sekai de Ichiban? Et il n’y a pas que cette scène bien sûr.

La Magie de Disney: Bernard et Bianca au Pays des Kangourous ()

Tout est fluide, tout est fait avec un style et des couleurs superbes Bernard et Bianca prennent un petit coup de jeune, ils sont plus affinés, plus propres, quant aux humains, on oublie un peu le style caricatural de Medusa et on fait vraiment un grand baroudeur, style Indiana Jones, assez réussi je dois dire car il est imposant.

  TÉLÉCHARGER WINDOWSKEY 9.0 319-SOFTGIL.ISO GRATUIT

Puis les animaux de l’Australie sont très bien représentés!

bernard et bianca au pays des kangourous

Avec par exemple Frank, le lézard à collerette ou Joanna, le varan de McLeach, le méchant de l’histoire. On a une faune très diversifiée et pas du tout caricaturale avec des animaux trop personnifiés comme pouvaient l’être ceux du premier film.

Mais quand même, c’est anecdotique mais je me pose toujours des questions quand aux animaux dans ces films Je vous donne un exemple, Bernard et Bianca peuvent communiquer, même avec les humains, c’est la même chose pour d’autres animaux dans le film, Frank le fait, le koala également, le kangourou aussi Mais vous prenez d’autres animaux comme Marahute ou Joanna, ils n’ont pas la parole.

Alors pourquoi ce choix? Pourquoi ceux-là on veut les rendre tellement animaux?

Dans le premier film c’est vrai que les alligators c’était pareil, ils ne parlaient pas, idem pour la libellule C’est une petite incohérence que je note, c’est absolument pas gênant dans le film et ça n’empêche pas de faire des scènes de très belles communication sans avoir besoin de la moindre parole, berjard ça reste un petit mystère pour moi et on pourra toujours le noter Du coup c’est assez bizarre quand même parfois quand on confronte un animal qui cause et l’autre non mais Mais je l’ai dit, c’est hyper anecdotique car ils ne parlent pas et ça reste d’excellents personnages.

Et c’est la première force du film, nous offrir un beau casting. Cody n’est pas pleurnichard, il est peut être moins mignon que la petite Penny du film kaangourous mais il est bien plus débrouillard, il prend les devants, c’est un aventurier!

Alors que Penny a tout fait malgré elle, elle s’est juste retrouvée entre les griffes d’une enfoirée avide, et précipitée dans une grotte en profondeur parce qu’on menaçait son nounours, Cody est tout autre. Kagnourous a des ennuis, c’est parce qu’il a sauvé un aigle et qu’après il s’est retrouvé coincé par le braconnier. Et quand il est prisonnier, il ne se contente pas de chanter en regardant les étoiles, il tente des choses pour se libérer. Et ça en fait un petit garçon dynamique qu’on a envie de voir sauvé plus que Penny.

Comme le dit si bien le dicton, aide-toi et le ciel t’aidera! Et quand on a un méchant cruel comme McLeach en face, c’est clair ça marche.

Bernard et Bianca au pays des kangourous

Parce que ouais, il n’est pas aussi original que Medusa Ce n’est pas un méchant qui se ridiculise De plus il n’est pas stupide, ça aurait pu être un faire-valoir assez couillon, mais c’est plutôt une sorte de Clayton en moins maniéré. Il sait comment arriver à ses fins, c’est juste que des bâtons sont envoyés dans ses roues.

Les animaux sont très sympathiques Frank est drôle à souhait Joanna également malgré qu’elle soit assez terrifiante Marahute est magnifique, elle est a cette aigle et même si elle ne parle pas, on le sent kngourous désir de protéger ses enfants tout en ayant un coeur d’or pour le petit Cody.

D’ailleurs on retrouve ce coeur d’or pour le personnage de Wilbur, wt qui emmène Bernard et Bianca en Australie. Je pensais d’ailleurs que c’était Orville, j’avais pas pigé qu’ils étaient différents mais Puis il s’investit bernaed que dans sa mission de transport, c’est vraiment chouette. C’est génial parce que son doubleur, Emmanuel Jacomy, se défoule carrément kamgourous Wilbur et ça rajoute du comique à mort. Mais la palme c’est quand même aux souris qu’on bernadd doit.

Evidemment je trouvais Bernard et Bianca plutôt fades dans le premier berrnard. Peut être Bernard qui était chouette mais je vais être franc, les éloges que je faisais à Bernard venaient plus du deuxième film que le premier. Parce que dans ma tête il était déjà ce personnage super cool qui était révélé dans cette suite en Australie.

En fait, en plus de l’histoire, on a toute cette trame où Bernard veut demander en mariage Bianca Encore moins de chance, durant leurs aventures, il y a une souris guide aventurière, Jack, qui tente de séduire la jeune souris blanche. Notre pauvre Bernard qui a du mal à s’affirmer et qui bégaye souvent se sent donc très en retrait par rapport à lui. Mais pendant tout le film, Bernard va se muer et devenir plus sûr de lui, il va prendre confiance car il n’a pas le choix: Et je trouve blanca ce personnage pas du tout fait pour être un héros, plutôt potelé, qui bégaye, en prend rapidement la carrure J’aime que ce contraste soit fait avec Jack qui est plutôt marrant et sympathique et qui, oui, tente sa chance avec Bianca mais jamais de façon trop exagérée.

  TÉLÉCHARGER ZAZIE RODEO GRATUIT

On voit bien qu’il respecte Bernard et qu’il est très content qu’à la fin, la bjanca accepte sa demande en mariage. Y a vraiment une belle ambivalence qui est faite entre ces deux souris et rien que ça, ça apporte fois plus que dans le premier film.

Bianca c’est vrai qu’elle me parait toujours un peu plate Mais j’apprécie que ce rôle de meneur soit quand même donné à une femme qui ne minaude pas, mais qui garde une certaine féminité. Elle est pas énormément travaillé, il y a plein de personnages vernard j’apprécie plus qu’elle, mais elle n’est pas du tout détestable, en aucun cas.

bernard et bianca au pays des kangourous

C’est vrai que lorsqu’on les regarde comme ça, on ne s’imagine pas que c’est un couple qui va super bien ensemble, mais pourtant Puis les personnages tiennent quand même une belle histoire. On est loin de ce diamant simplement perdu dans le bayou qu’il faut récupérer pour devenir plus riche, non Mais qui reste subtil et pas du tout martelé dans nos têtes. On apprécie ces animaux qu’on ne voit que rarement, parce que c’est vrai, des lézards à collerette ou des varans, bah excusez-moi, ce ne sont pas des animaux qu’on voit fréquemment dans les dessins animés.

Ni de tels paysages du bush australien qui sont véritablement à couper le souffle. Alors que l’histoire était plutôt statique, cantonnée à un endroit dans le premier film, là on se balade vraiment dans ce bel environnement. Ca n’a pas une prétention énorme en terme d’histoire mais les moyens y ont été mit, les personnages ont été travaillé avec amour et passion, c’est simplement prenant.

Les retournements de situation sont même assez nombreux au final, et le méchant est toujours très pris au sérieux comme il doit l’être. On a une belle aventure.

De l’humour de temps en temps, fin comme il se doit, jamais exagéré. On ne se moque pas des personnages. Wilbur est un peu le faire-valoir mais c’est son rôle, il sert de défouloir pour que le reste de l’histoire soit très bien prise au sérieux Medusa en effet risquait la vie de l’enfant mais ne voulait pas directement sa mort McLeach lui il met l’enfant au-dessus de crocodiles, il n’a pas la moindre pitié et surtout pas le moindre état de folie.

Il est conscient de tout ses gestes, il n’a pas de grosses crises d’impulsivité. Il est vénal mais avec toute la classe et toute la détermination qu’un Crocodile Dundee. Sa mort à la fin est assez rude malgré tout, envoyé dans les crocos, pyas sait ce qui va lui arriver et c’est pas tendre du tout En plus le méchant il est vraiment cruel, il n’hésite pas à envoyer son varan bouffer les oeufs d’aigle royal, par juste plaisir.

Parce que oui chef d’oeuvre.

bernard et bianca au pays des kangourous

Pour moi ça en a tout l’air. L’histoire est simple mais très bien menée avec plein de bons rebondissements, portée par des personnages très solides qui en juste 1h se construisent des relations très bien établies et bien menée avec un excellent développement. On ajoute à ça la fantastique animation et une bande-son thématique bonne et réussie, c’est un must.

Laisser un commentaire